avril 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Immobilier Biarritz

Votre conseillère immobillier

Quelles sont les opérations octroyées par la microfinance à Madagascar ?

Le secteur de la microfinance est apparu à Madagascar en 1990. Une croissance rapide a commencé au cours de la dernière décennie, avec plus d’une trentaine d’acteurs économiques au service d’environ un quart de la population. Il s’agit d’un élément très important de la situation financière du pays et est considéré tel un moyen d’éradication de l’extrême pauvreté qui y existe. Dans cet article, on va parler des opérations approuvées par la Microfinance à Madagascar.

Origine de la microfinance à Madagascar

Madagascar est un pays de 18,2 millions d’habitants. La plupart d’entre eux sont des résidents ruraux qui vivent dans des zones difficiles d’accès et dont les principales sources de revenus sont l’agriculture, l’élevage et la pêche. Les exploitations agricoles ont subi une crise financière majeure, affectant la production.À cette fin, un système de microfinance a été introduit par des promoteurs de projets étrangers et des assistants techniques affectés aux régions du pays. Le fonctionnement de ce système repose sur des pratiques communes dans les relations villageoises : un esprit d’entraide et de coopération.

A voir aussi : Les banques professionnelles sont-elles un atout pour les entreprises ?

En général, les organisations établies bénéficiaient de subventions d’exploitation et d’équipement. Ainsi, après dix ans de pratique, les résultats ont été estimés concluants. De plus, l’intérêt du public pour les services de microfinance s’est accru et les fonds ont augmenté. Ce site web vous guide concernant l’explication sur la microfinance à Madagascar.

Les services alloués 

Pour des raisons d’efficacité et dans l’espoir que les IMF puissent démontrer leurs capacités, les services financiers que les IMF peuvent fournir se limitent à l’octroi de prêts, en plus de la collecte des dépôts auprès des membres et des clients.

Sujet a lire : Quel salaire pour un loyer de 750 euros ?

Le traitement des chèques et les transactions en devises étrangères ne sont pas autorisés. Cependant, la loi sur la microfinance à Madagascar autorise les IMF non mutualistes à rassembler des dépôts auprès du public afin de monétiser leur épargne et d’augmenter leurs ressources, à condition qu’elles disposent d’un capital assez important et qu’elles créent des sociétés commerciales. Dans la majorité des cas, ces services impliquent une formation.

Les prêts accordés sont généralement destinés à 

  • des activités génératrices de revenus,
  • des greniers communs au village pour le stockage
  • des produits des ventes de location mutuelles : crédit-bail, équipement
  • certaines activités commerciales.
  • des événements sociaux

Ceux-ci concernent les rentrées scolaires, les mariages, les transferts de corps vers son village natal.

Remboursement et taux appliqué

Dans une microfinance à Madagascar, le remboursement peut s’effectuer sur une courte période de quelques mois, mais dans certains cas peut s’étaler sur une longue période de trois ans ou plus.

Parfois, les coûts paraissent prohibitifs, pour les mutualistes plus de 4 % par mois, cependant cela ne dissuade pas pour autant les membres qui n’avaient auparavant d’autre choix que de s’en remettre aux usuriers avec un taux d’intérêt qui atteigne les 250 % par an. Les non-mutualistes, en revanche, pratiquent des taux d’intérêt à peine inférieurs à ceux des banques, soit 2 à 2,5 % par mois.

 

 

Back to top